Les «jeunes incasables» en protection de l’enfance: l’impensé du genre dans les troubles et prises en charge

Autores

  • Didier Drieu Instituto de Educação, Universidade de Lisboa
  • Emmanuelle Eeckeman Psychologue pédopsychiatrie, doctorante UCBN-CERReV
  • Marie Plagès Université de Caen

DOI:

https://doi.org/10.25755/int.2850

Palavras-chave:

Adolescence, Vulnérabilité, Attachement, Protection de l'Enfance.

Resumo

Les représentations des adolescents dits "incasables" ont évolué à travers les décennies tant du côté de l'éducatif que du soin psychiatrique. Dans notre pratique clinique, nous pensons qu'il est nécessaire d'intégrer un modèle plurifocal prenant en compte les problématiques d'attachement, de filiation et les modes d'alliance dans la famille. Nous envisageons aussi que ces vulnérabilités peuvent varier selon le genre et les modalités d'entrée en Protection de l'Enfance. Ainsi, nous illustrerons ces propos par la présentation de deux cas cliniques d'une jeune et d'un adolescent.

Biografia Autor

Didier Drieu, Instituto de Educação, Universidade de Lisboa

Professor Associado do Instituto de Educação da Universidade de Lisboa. Áreas de investigação: Didáctica das ciências; Conhecimento e desenvolvimento profissional de professores; A discussão de questões sociocientíficas na educação em ciências; Integração das TIC na educação em ciências.

Downloads

Publicado

2013-07-27

Como Citar

Drieu, D., Eeckeman, E., & Plagès, M. (2013). Les «jeunes incasables» en protection de l’enfance: l’impensé du genre dans les troubles et prises en charge. Interacções, 9(25). https://doi.org/10.25755/int.2850